À la mémoire de Pierre Verge

Le 7 février dernier, s’est éteint, à l’âge de 79 ans, notre collègue Pierre Verge, Il avait consacré l’ensemble de sa carrière à l’enseignement et à la recherche à la Faculté de droit de l’Université Laval.

Le Professeur Verge avait fait ses études de droit à l’Université de Toronto et à l’Université Laval. C’est dans cette dernière qu’il avait obtenu son doctorat. Il avait en outre une maîtrise en économie de l’Université McGill et une autre ès arts de l’Université de Cambridge. Sa carrière de professeur à la Faculté de droit de l’Université Laval débuta en 1967. Il y devint professeur titulaire en 1972. Il fut doyen de la Faculté de droit, président de l’Association canadienne des professeurs de droit et professeur invité dans plusieurs universités canadiennes et européennes.

En 1998, il fut nommé membre du comité d’examen indépendant du fonctionnement et de l’efficacité de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine du travail (ANACT). Conseiller en loi de la reine, membre du Barreau du Québec depuis 1961, Pierre Verge a été reçu à la Société royale du Canada.

Représentant pendant longtemps du Canada au Comité exécutif de la Société internationale de droit du travail et de la sécurité sociale, il y a joué un rôle important, organisant notamment un congrès régional américain à Montréal en mai 1995. La liste des thèmes retenus (le droit à l’intimité dans le domaine du droit du travail; l’avenir de la négociation collective et les nouvelles formes d’emploi ; les soins de santé: régime privé et/ou régime public? l’intégration économique régionale vue sous l’angle du droit du travail) montrent à quel point Pierre Verge avait une perception aigüe des problèmes qui commençaient à se poser dans le domaine du travail. Avec des collègues, il a fondé le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation du travail (CRIMT).

Notre collègue a beaucoup publié, spécialement sur les rapports collectifs du travail et les institutions syndicales ainsi que sur les transformations et les aspects internationaux du travail. Son dernier ouvrage, Configuration diversifiée de l’entreprise et droit du travail, rédigé avec la collaboration de Sophie Dufour, paru en 2003, reste d’actualité. Pierre Verge a formé des disciples de qualité qui lui ont aujourd’hui succédé. Ceux-ci avaient pris l’initiative d´un livre de Mélanges Autonomie collective et droit du travail. Mélanges en l’honneur du Professeur Pierre Verge (Québec, Presses de l’Université Laval, 2014), publié sous la direction de Dominic Roux. Il venait de la recevoir.

Pierre était un brillant professeur et un chercheur toujours à l’affût de questions nouvelles. C’était un homme de convictions, un homme de bien et un homme de cœur. Au-delà de sa femme, de ses enfants et petits-enfants, des communautés universitaires québécoise et canadienne, nous sommes très nombreux dans le monde à le pleurer.

Jean-Michel Servais